A-Fresco dans la ville

Mémoire de Malafolie

90 m² Le Chambon Feugerolles (42)

Proche de Saint-Etienne, la région de l’Ondaine… Un passé de mines et de forges sur fond de campagne…
Des vagues successives d’immigrés (Europe de l’Est, puis Maghreb), qui deviennent tous des « gueules noires »…
L’immense roue à engrenage en chevrons, fabriquée ici, se transforme en un bijou monumental. Cette roue de transmission symbolise le relai entre les générations : les grands-parents et parents immigrés ont travaillé durement pour améliorer la vie de leurs enfants, petits enfants…qui sont de toutes les couleurs !
En fond, le « puits du Marais » et les cheminées de l’ancienne « centrale du Bec », qui ont longtemps marqué le paysage local…
Parmi ces hommes, leurs femmes, soutiens de chaque jour, qui reprisent, tricotent, lavent…
Et en figure de proue, notre « Madone des Terrils », une « trieuse » de charbon (ici, on disait une « clapeuse »). Elle pose pour la photo de groupe, son panier appuyé sur un énorme bloc de houille.
Cette fresque est née d’un travail de concertation avec les habitants et les élèves de l’école Lamartine (dont la plupart, aujourd’hui, ne savent pas reconnaître un bloc de charbon !)
Au final, elle propose une synthèse de l’identité sociale du quartier, un condensé de l’histoire du Chambon-Feugerolles…


Voir une présentation
de la fresque en vidéo

Vue d'ensemble

Vous pouvez survoler l'image pour découvrir des détails

maison


Les modèles...
  • Carlos
  • Portrait

La fresque côté rue

  • mineur