La "galerie Romanin" - Jean Moulin, résistant et artiste

90 m², Béziers - 34

Jean Moulin est né le 20 juin 1899, au numéro six de la rue d'Alsace à Béziers.
Préfet d'Eure-et-Loir, il dirige le Conseil National de la Résistance durant la Seconde Guerre Mondiale. En septembre 1941, il rejoint la France libre du général de Gaulle qui l'envoie à Lyon pour unifier les mouvements de la Résistance. Il est arrêté à Caluire, le 21 juin 1943, et conduit au siège de la Gestapo où il est torturé, sans jamais parler. Il meurt dans le train qui le transporte en Allemagne, le 8 juillet 1943. Son décès est enregistré en gare de Metz.
Son corps n'a jamais été identifié avec certitude, et l'urne transférée au Panthéon ne contient que les « cendres présumées de Jean Moulin ». Il est considéré comme l'un des principaux héros de la Résistance, et l'une des personnalités majeures du XXème siècle.

Depuis son enfance, Jean Moulin s'adonne à sa passion pour le dessin, où il excelle, au point de devenir illustrateur. Il vend ses aquarelles et publie des caricatures et des dessins humoristiques dans la revue « Le Rire » et dans « Candide », sous le pseudonyme de Romanin.
La fresque, hommage de la Ville à son illustre natif, présente quelques-unes des œuvres de « Romanin » dans une galerie imaginaire, où on devine leur auteur derrière une fenêtre du premier étage.

Fresque conçue et réalisée par l’atelier A.Fresco pour le compte de la Ville de Béziers



Voir une présentation
de la fresque en vidéo

Vous pouvez survoler l'image et cliquer pour découvrir des détails


vue d'ensemble Jean Moulin à la fenêtre Plaque commémorative Vitrine gauche Vitrine droite

Gros plans